4 raisons de réaliser une préparation spécifique pour réussir au TOEIC !

Quand beaucoup ameliorent leur anglais pour réussir le TOEIC, nous expliquons pourquoi il faut réaliser une préparation spécifique.

La rentrée scolaire approche à grand pas et pour certains elle annonce le début des hostilités : la préparation au TOEIC . Beaucoup d’entre vous doivent le passer pour obtenir votre diplôme d’ingénieur par exemple ou pour renforcer votre CV.
De plus en plus d’écoles encouragent les élèves à obtenir le TOEIC en le prenant en charge financièrement, cependant certaines d'entre elles n'accordent que peu d'importance à la préparation de cet examen. Les cours d'anglais en études supérieures ne se résument qu'a 2h. Apprendre l’anglais et réviser le TOEIC en même temps relève donc du défi.

Ce qui rend le TOEIC redoutable est son format et sa durée ( Qu’est ce que contient le TOEIC ? ). Pour réussir ce test vous devez savoir rester concentré longtemps et répondre aux questions rapidement ce qui implique de savoir utiliser la logique pour déceler la bonne réponse.

Afin d'augmenter votre efficacité, il est nécessaire de s'entrainer en faisant plusieurs tests blancs, et de passer du temps à analyser les questions et vos erreurs récurrentes. Nous allons donc découvrir les 4 raisons de réaliser une préparation spécifique au TOEIC .

Se familiariser avec la bande audio

Le TOEIC comporte une section « Listening » compréhension orale. Elle dure 45 minutes sans interruption. Mis à part l’accent vous devez vous habituer au rythme de parole des narrateurs et au rythme des questions. Je vous rappelle que vous ne pouvez pas réécouter la question. Cette contrainte est amplifiée dans les parties 1 et 2 car les questions ainsi que les propositions de réponse ne sont pas écrites sur le fascicule. Pour ne pas sentir la frustration d’être dépassé par le rythme de la bande, nous vous conseillons de vous entraîner pas à pas.

Pour les débutants, mettre le « mode practice » sur PrepMyFuture TOEIC vous permettra de voir le script des questions et de mettre en pause la bande. ( « 5 astuces pour réussir la partie listening du TOEIC ! » ). Pour les plus avancés, il s’agira de commencer à anticiper les réponses possibles et de lire les questions suivantes quand elles sont affichées dans le fascicule.

Se familiariser avec le vocabulaire TOEIC

Le TOEIC est un test qui emploie toujours le même type de vocabulaire. Le comité pédagogique de PrepMyFuture a d’ailleurs réussi à recenser tous les mots de vocabulaires qui revenaient souvent dans le test et que les étudiants avaient du mal à retenir. Faire plusieurs tests blancs permettra d’apprivoiser ces termes et de réellement les retenir. Au-delà de la réussite du test, ce vocabulaire vous permettra d’être à l’aise ensuite dans le monde du travail. Je le répète, le TOEIC teste vos capacités à comprendre l’anglais dans le cadre de l’entreprise ( "Qu’est-ce que le TOEIC ?" ).

Identifier les questions types du TOEIC

Le comité pédagogique de PrepMyFuture a identifié que le TOEIC était composé de questions types , des questions qui reviennent très régulièrement. Repérer ces questions et élaborer des stratégies pour y répondre facilement vous permettra de répondre plus rapidement et correctement. En revanche, la mise en place de ces automatismes n'est possible qu'avec un entraînement rigoureux .

Exemple (extrait de notre livre 200% TOEIC ) :

Dans de nombreuses questions des parties 5 et 6, vous devez choisir entre plusieurs mots ayant la même racine mais de natures grammaticales différentes. Dans la plupart de ces questions, vous aurez donc le choix entre :

un verbe – ex : influencing / to influence
un nom – ex : the influence
un adjectif – ex: influential
un adverbe – ex : influentially

Exemple de question portant sur la nature grammaticale :

Given the bad weather in the Mediterranean last month, the delay in shipping the spare parts to Portugal was certainly.

A) understand
B) understandable
C) understandably
D) understanding

La bonne réponse est (B) car le mot manquant doit être un adjectif.

En déterminant la nature grammaticale du mot manquant (nom, verbe, adjectif, etc.), on peut souvent répondre correctement à la question sans avoir compris le sens de la phrase !

Se familiariser avec la durée du test et l’enchainement du test

La raison pour laquelle beaucoup d’étudiants perdent des points au TOEIC est le temps. Il faut savoir gérer le rythme de la bande audio pour répondre à toute les questions. Puis vous allez devoir gérer la section "Reading" . Vous devez identifier les parties où vous êtes le plus fort et les réaliser rapidement pour consacrer plus de temps aux parties qui vous posent problèmes. Ceci implique de réaliser des tests blancs.

Pour conclure, le TOEIC demande bien de l’entrainement. La bonne nouvelle c’est qu’avec une quinzaine d’heures à s’entrainer (2h/semaine pendant 2 mois) vous connaîtrez les moindres détails du test et vous exploserez votre score ( "Quel score faut il obtenir au TOEIC ?" ). Les fiches de cours et de stratégie de PrepMyFuture vous permettront d’augmenter votre efficacité.
La mauvaise nouvelle se trouve au niveau des heures consacrées à l’anglais dans les écoles de commerce et d’ingénieurs. Les deux heures d’anglais dispensées sont orientées vers l’apprentissage de la langue et pas le bachotage du TOEIC . En revanche, pour pallier à cette difficulté le Blended learning est une solution.

PrepMyFuture a développé de nombreux outils pour optimiser l’usage de la plateforme pour une utilisation en parallèle des cours en présentiel. Grâce au dashboard enseignant, le professeur peut programmer des devoirs maisons en ligne auto corrigés, découvrir précisément quelles ont été les difficultés rencontrées par les élèves et les travailler en présentiel.


Autres thèmes liés :